vendredi 17 mars 2017

L'Encyclopédie des migrants remise à la Ville de Brest jeudi 16 mars 2017

"On peut être né à l'étranger et être français"


J’ai le plaisir de vous accueillir ce soir pour la remise officielle à la Ville de Brest de l’Encyclopédie des migrants. Quelques jours après la remise à la ville de Rennes, c’est au tour de Brest de vous accueillir, dans un périple qui va vous conduire de Brest à Gilbratar, réunissant 8 villes de la façade atlantique, Nantes, Gijon, Porto, Lisbonne, Cadix.

Votre projet, coordonné par l’association l’âge de la Tortue, s’inscrit dans une démarche artistique et culturelle, initiée par la metteure en scène et autrice de projets interdisciplinaires Paloma Fernandez Sobrino. Le choix de cette approche artistique est profondément juste, tant elle permet de rappeler à la fois le sens de ces migrations, la diversité des raisons qui ont conduit ces femmes et ces hommes à tenter l’ailleurs ; ainsi que de traiter de l’approche intime, sensible de ces migrations. Le sens et le sensible, permettent par l’approche artistique de rappeler toute l’humanité qui est contenue dans ces parcours de vies.

jeudi 16 mars 2017

Dominique A à La Cantoche ce midi

Concert surprise dans le cadre des 10 ans de La Carène, Dominique A était en concert ce midi dans une salle pleine de La Cantoche, la cantine solidaire de Brest.



La Carène de Brest a 10 ans !

C'est parti pour une semaine de programmation surprises et festives pour fêter les 10 ans de La Carène à Brest, la salle des musiques actuelles. Hier soir, aux côtés du Directeur de La Carène et du Maire de Brest, j'ouvrais les festivités en rappelant que "La Carène fête 10 ans d'une histoire au service des musiques actuelles, des artistes du territoire, professionnels comme amateurs. La Carène ce sont 75 concerts et 40 à 50 000 spectateurs par an en moyenne, 140 groupes qui répètent chaque année, une reconnaissance de l'action culturelle.

mercredi 15 mars 2017

Des noms de rues pour les femmes

A l'initiative de plusieurs militantes de "La rive droite fait son huit mars", une exposition retraçant des propositions de noms de femmes s'exposent sur les vitrines de la rue de la porte. Une initiative citoyenne pour venir contribuer à la dénomination des noms de rues à Brest.
Depuis 2008 de nombreuses rues ont été dénommées ainsi par la Ville. L'histoire ne retient pas les femmes, mais les femmes ont fait l'histoire, la collectivité s'est donc engagée dans un travail d'identification et d'attribution des noms de femmes. Entre 2008 et 2014, 55% des dénominations portant sur des noms de personnes ont été attribués à des femmes. Depuis 2014, la proportion s'est portée à plus de 70 %. A titre d'exemple, les dernières dénominations ont salué la mémoire de 5 femmes scientifiques : Irène Joliot-Curie, Anita Conti, Emilie du Châtelet, Nicole-Reine Lepaute et Sophie Germain.




lundi 6 mars 2017

Viols et agressions sexuelles, entre déni de société et phénomène massif


Affaire Baupin classée sans suite par prescription des faits, révélations récentes autour d'Ibrahim Maalouf, l'actualité nous donne encore l'occasion de rappeler quelques chiffres issus des travaux d'octobre 2016 du Haut Conseil à l'Egalité femmes.hommes.


Près de 100 000 viols chaque année : multiplication de « faits divers » ou réel problème de société ?
 12 recommandations pour entendre les victimes et en finir avec l’impunité.

Consultez l’Avis dans son intégralité ici
Téléchargez les visuels ici

Le 5 octobre, le Haut Conseil à l’Egalité a publié et remis à la Ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes et à la Présidente de la Délégation aux droits des femmes et à l’égalité de l’Assemblée nationale, son Avis pour une juste condamnation sociétale et judiciaire du viol et autres agressions sexuelles.

Conseil municipal du jeudi 2 mars

CAPUCINS - Culture

L'opposition brestoise s'illustre à nouveau, s'exprimant contre le projet de médiathèque aux capucins, considérant "qu'il n'y a personne dans ce lieu, qu'il reste inoccupé."

On ne doit pas vivre dans la même ville !

Demandons leur avis aux brestois et brestoises venues en nombre lors du week-end d'ouverture de la médiathèque.
Demandons leur avis aux abonnés à la médiathèque des capucins qui depuis l'ouverture ont effectués 50 000 transactions (prets/retours).
Demandons leur avis aux festivaliers de No Border qui ont investi en masse la halle des capucins lors du Fest Deiz en fin d'année, ....
Ou encore à ceux de DansFabrik qui ont répondu présent samedi, place des machines.



                                                       Photos Mathieu Le Gall